.
-

Jugurtha, roi de Numidie, né vers 154 av. J.-C., était fils naturel de Manastabal, le plus jeune des fils de Massinissa. Il fut élevé à la cour de Micipsa, son oncle, qui, en mourant partagea (119) ses États entre lui et ses deux fils Adherbal et Hiempsal, Jugurtha, voulant régner seul, fit égorger Hiempsal et assiégea Adherbal dans Cirta. Rome, implorée par Adherbal, envoya plusieurs généraux qui se laissèrent corrompre par l'or du roi numide. Après la mort d'Adherbal, Jugurtha, cité devant le peuple romain, osa venir à Rome et y faire assassiner son compétiteur Massiva. Il repartit ensuite pour l'Afrique, après avoir acheté les consciences vénales de ses juges. Cependant, le peuple lui fit déclarer de nouveau la guerre (110) : deux fois battu, par Caecilius Métellus et par Marius, il fut livré aux Romains par son beau-père Bocchus, roi de Maurétanie (106). II fut amené en triomphe à Rome, et jeté dans un cachot ont il mourut de faim.  La guerre des Romains contre Jugurtha a été écrite par Salluste.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.