.
-

Inès de Castro

Inès (Inez) de Castro est une reine du Portugal, fille naturelle de D. Pedro Fernandez de Castro, surnommé de la Guerra, seigneur de Galice, et de Doña Aldonza de Villadares. En 1340, elle suivit au Portugal sa cousine Doña Constance, fiancée à D. Pedro, fils d'Alfonso IV. Inès devint peu après la maîtresse de l'infant dont elle eut plusieurs enfants naturels. 

Après la mort de la reine, qui mourut en couches (1345), on prétend que son amant l'épousa secrètement à Bragance, en présence de l'évêque de Guarda et de quelques témoins. Trois chevaliers portugais, Pedro Coelho, Alvaro Gonçalves et Diogo Lopes Pacheco, jaloux de l'influence des Castro, arrachèrent au roi la mort d'Inès et la massacrèrent au château de Coïmbra (1355).

Quoique l'infant eût juré de renoncer à sa vengeance, les meurtriers, que lui livra Pedro Ier de Castille, moururent dans d'épouvantables supplices. Le féroce justicier les fit torturer en sa présence à Santarem. Comme le bourreau fendait la poitrine à Coelho pour en arracher le coeur : 

« Fouille à gauche, lui dit-il, tu trouveras un coeur plus gros qu'un coeur de taureau et plus fidèle qu'un coeur de cheval » (1337). 
Une tradition douteuse prétend que D. Pedro fit exhumer le cadavre de sa maîtresse et rendre les honneurs royaux à « celle qui ne fut reine qu'après sa mort ».  La fin tragique d'lnès est le sujet d'une tragédie d'Antonio Ferreira, un des chefs-d'oeuvre de la littérature portugaise, et du plus touchant épisode des Lusiades de Camoens.

Son tombeau, à Alcobaça, fut profané et pillé par les Français en 1810. (Lucien Dollfus).

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.