.
-

Gordien Ier, empereur en 238. M. Antonius Gordianus, surnommé Senior ou Pater, appartenait à l'illustre famille des Antonii Gordiani, qui par les hommes se rattachait aux Gracques et par les femmes à Trajan. Né vers 158, possesseur d'une immense fortune, il s'était fait connaître comme un poète de talent; il avait composé sous le nom d'Antoniniade l'épopée d'Antonin le Pieux et de Marc-Aurèle. Après avoir parcouru toute la carrière des honneurs, il devint en 233, sous Alexandre Sévère, proconsul d'Afrique. La douceur de son gouvernement le fit chérir des provinciaux, et un jour où les habitants de Thysdrus avaient mis à mort un procurateur de l'empereur Maximin, ils coururent à la maison du proconsul et le saluèrent du titre impérial. Malgré ses quatre-vingts ans, Gordien accepta l'Empire (mars 238). Il s'associa son fils (Gordien II) et fit connaître officiellement au Sénat les événements qui l'avaient porté au trône. Le Sénat ratifia le choix des habitants de Thysdrus, mais Gordien Ier ne régna pas plus d'un mois et quelques jours. Le légat de Numidie, Capellianus, ayant marché sur Carthage, les partisans du vieil empereur l'abandonnèrent; son fils fut tué, et lui-même, de désespoir, se pendit. Gordien ler, et son fils reçurent le titre de divus.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.