.
-

Fonssagrives (Jean-Baptiste). - Médecin né à Limoges le 14 mars 1823, mort à Auray (Morbihan) le 22 novembre 1884. Entré de bonne heure dans le corps de service de santé de la marine, il y a conquis tous les grades depuis celui d'aide-chirurgien en 1840, jusqu'à celui de médecin en chef en 1856. Il s'est occupé surtout d'hygiène et de thérapeutique. Docteur en médecine en 1852, professeur à l'Ecole de médecine navale de Brest dès 1853, il fut nommé en 1864 professeur d'hygiène à la faculté de médecine de Montpellier, à la mort du professeur Ribes. Après avoir été chargé de la clinique spéciale des vieillards et des enfants, il succéda à Fuster comme professeur de thérapeutique. Travailleur infatigable, il est l'auteur de plus de deux cents ouvrages, mémoires ou articles. Plusieurs de ces ouvrages, récompensés par les académies, adoptés par le ministère de la marine, ont contribué à la légitime notoriété de leur auteur. Nous citerons entre autres : Traité d'hygiène navale (1856); Thérapeutique de la phtisie pulmonaire (1866); Du Rôle des mères dans les maladies des enfants (1868; plusieurs éditions); Principes de thérapeutique générale (1875); Traité de thérapeutique appliquée (1878, 2 vol.; 2° éd., 1882). Il était correspondant de l'Académie de médecine. (Dr A. Dureau).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.