.
-

Blair (John), savant chronologiste, né en Écosse vers 1720, mort vers 1783, était simple maître d'étude dans une école de Londres, lorsqu'il publia en 1754 ses Tables chronologiques. Cet ouvrage, qui obtint un grand succès le fit admettre à la Société royale de Londres et à la Société des archéologues; il fut en outre nommé chapelain de la princesse de Galles, et maître de mathématiques du duc d'York. Ses Tables chronologiques ont été trad. par Chantreau, Paris, 1793, in-4, et refondues par H. Ellis, Londres, 1852. J. Blair a laissé une Histoire de la géographie, qui a été publiée après sa mort
Blair (Patrick), médecin et botaniste né à Dundee, mort à Boston (Lincolnshire) en 1728. Il exerça d'abord son art dans sa ville natale, mais son attachement aux Stuart le fit emprisonner en 1715; il vint ensuite à Londres où il fut reçu membre de la Société royale, et enfin se retira à Boston. 

Fort savant, il eut cependant le tort de combattre avec trop de partialité le botaniste Petiver qui soutenait avec raison que les plantes de la même famille ou du même groupe possèdent généralement des propriétés physiologiques et thérapeutiques semblables. 

Citons parmi les ouvrages de Patrick Blair : Osteographia elephantina (Londres, 1718, in-4); Botanic essays (Londres, 1720, in-8); Pharmacobotanologia, or an alphabetical and classical dissertation on all the British indigenous and garden-plants of the new London dispensatory (Londres, 1723-1728, 6 décades in-4; ce dict. s'arrête à - la lettre H). (Dr. L. Hn.).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004 - 2005. - Reproduction interdite.