.
-

Gehenne. - Ce mot est une légère corruption de l'hébreux Gehinnon ou vallée de Hinnom. La vallée ainsi nommée était située au sud de Jérusalem, près de la porte des Potiers. Là les Cananéens, et après eux les Hébreux, sacrifiaient des enfants à Moloch en les brûlant dans sa statue. Josias, roi de Juda, ayant renversé cet autel, voulut que l'endroit où il s'élevait devint le réceptacle des immondices de la ville : on y entretenait des feux perpétuels pour consumer les substances en putréfaction et empêcher les émanations délétères qui s'en seraient exhalées. Dès lors ce lieu reçut le nom de Topheth, qui signifie horreur, et la vallée de Géhinnon fut pour les Juifs l'emblème de l'enfer. C'est pour cela que le terme de Géhenne est souvent employé pour désigner le lieu auquel les méchants seront condamnés après leur mort.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.