.
-

Vendidad-Sadé. - Ce nom désigne l'ensemble des anciens livres sacrés de la Perse, comprenant le Vendidad proprement dit, le Yaçna et le Vispered. Cet ensemble fait lui-même partie de la collection connue sous le nom de Zend-Avesta. Le Vendidad est une partie de la vingtième naçka (en persan nosk) attribuée par les Parsis à Zoroastre, qui, selon eux, en avait composé vingt et une; c'est un livre de liturgie et de droit, contenant des données précieuses sur la géographie ancienne du nord de la Perse, ainsi que sur les institutions civiles et religieuses de ce pays. Le Yaçna (en persan Iseschné) est également un livre de liturgie, concernant particulièrement les sacrifices et les cérémonies pieuses; on y trouve aussi, comme dans le Véda, des doctrines métaphysiques relatives aux personnages divins et particulièrement à Ormuzd (Ahura-Mazda). Le Vispered est un petit recueil d'invocations et de prières.

Le Vendidad-Sadé est tout entier en langue zend, et n'est guère moins ancien que les Védas. Il a été apporté en Europe par Anquetil-Duperron, qui en a déposé les textes à la Bibliothèque du Roi; il a été traduit en pehlvi à une époque inconnue; et le Yaçna l'a été de plus en sanscrit par Neriosengh; nous avons ces traductions. C'est d'après le persan qu'Anquetil a traduit le Vendidad-Sadé, sous le nom de Zend-Avesta, comprenant en plus les Iescht, le Sirouzé et le Boundehech. La traduction sanscrite a permis à Eug. Burnouf de rectifier la traduction d'Anquetil dans son Commenlaire sur le Yaçna, in-4°, 1833. Em. (B.).



En bibliothèque - Eug. Burnouf, Vendidad-Sadé, texte lithogr. in-fol., 1843; Olshausen, Vendidad, Hambourg, 1829, in-4°; Lassen, Vendidadi capita quinque, Bonn, in-8°, 1852; Vendida Sade, die heiligen, etc., herausgegeben von Brockhaus, leipzig, 1852, gr. in-8°; The Yaçna, etc., with a gujarati translation, by Aspandiarji, Bombay, 1843, 2 vol. in-8°.
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.