.
-

Copie

Copie, tout objet fait d'après un autre, qu'on appelle original. S'agit-il d'un écrit quelconque, la copie pourra souvent valoir mieux que le manuscrit original. Si l'on n'a pas recours à la main d'un calligraphe, il y a des moyens mécaniques d'obtenir vivement plusieurs copies d'une même écriture : ce sont, par exemple, l'autographie et la presse à copier. 

En matière de beaux-arts, bien que parfois il ait été difficile de décider si tel tableau, telle statue était l'original ou la copie, il est certain que le copiste, par l'imitation même à laquelle il s'est astreint, a moins de liberté dans l'exécution, et demeure presque infailliblement au-dessous de son modèle. Mais il est plus facile de faire une bonne copie qu'un bon original, et des artistes médiocres exécutent de très bonnes copies. Ici encore il existe des procédés pour prendre des copies aussi exactes que possible : ce sont, entre autres, les carreaux, le calque, le pantographe, le physionotrace, le diagraphe, le tour d portrait, le moulage, la mise au point. Si un artiste se copie lui-même, le second ouvrage s'appelle un double.

Copie, en termes d'imprimerie, manuscrit d'après lequel compose l'ouvrier typographe, quand même ce manuscrit est de la main de l'auteur. On suppose alors qu'il est la copie d'un premier brouillon. (B.).

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.