.
-

Anamorphose

Le mot anamorphose (au grec ana, de nouveau, et morphosis, formation) s'applique à un tableau (ou à une partie d'un tableau) représentant quelque chose d'informe, un amas de traits et de couleurs, confus en apparence, mais où tout a été combiné suivant les lois de l'optique, de telle sorte que, vu d'un point et sous un angle déterminés, ce tableau donne une image nette et régulière. 

Ainsi, il y avait, chez les Minimes de la Place Royale (Place des Vosges), à Paris, une peinture du P. Niceron, représentant au premier coup d'oeil une sorte de plage avec des coquilles et des plantes marines, et qui, vue d'un lieu déterminé, était une figure de la Madeleine.

Ces figures bizarres et informes sur le papier, mais qui deviennent distinctes dans un miroir de forme déterminée ou devant une bougie, sont des anamorphoses. 

Dans une fresque peinte sur une surface courbe, les proportions ne sont pas les mêmes que sur une surface plane; la fresque serait une anamorphose d'un modèle fait sur toile. (C. D-Y.).

.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.