.
-

Place des Vosges, à Paris (IVe'arrondissement), anciennement place Royale, située dans le quartier du Marais (Paris). - Sa construction fut ordonnée par Henri IV, en 1604. Elle fut bâtie sur l'emplacement de l'hôtel des Tournelles et elle a la forme d'un carré, dont les quatre faces sont bordées de maisons construites symétriquement en briques et pierres de taille. Sous le premier étage de ces maisons règne une galerie continue, percée d'arcades en plein cintre
-
Place des Vosges, au XVIIe s.
Carrousel donné en 1612 place Royale lors du mariage Louis XIII.
Ci-dessous : passage du carrosse royal. Source : musée Carnavalet.
Place des Vosges, au XVIIe s.

La place, achevée en 1620, devint, pendant plus d'un siècle, le quartier de la mode et du beau monde. Quelle procession de femmes charmantes, de galants seigneurs, de beaux esprits a passé sous ces arcades aujourd'hui si tristes! que de fêtes et de duels dans cette promenade aujourd'hui si paisible! Le 6 mars 1612, Marie de Médicis y donna un magnifique carrousel pour célébrer son alliance avec l'Espagne. En 1627, Montmorency-Bouteville y engagea le fameux duel qui l'envoya à l'échafaud. En 1639, la place fut ornée d'une statue équestre portant cette inscription :

Pour la glorieuse et immortelle mémoire du très-grand et très-invincible Louis-Le-Juste, treizième du nom, roi de France et de Navarre. Armand, cardinal et duc de Richelieu, son premier ministre dans tous ses illustres et généreux desseins, comblé d'honneurs et de bienfaits par un si bon maître, lui a fait élever cette statue pour une marque éternelle de son zèle, de sa fidélité et de sa reconnoissance.
Cette statue fut détruite en 1792, et la place prit le nom d'abord des Fédérés, puis de l'Indivisibilité, puis des Vosges, en l'honneur du département qui, en l'an VIII, s'était le plus empressé de payer ses contributions. En 1792, on y éleva un des amphithéâtres d'enrôlement; en 1793, on y brûla « les drapeaux souillés des signes de la féodalité, les titres de noblesse, les brevets et décorations des chevaliers de Saint-Louis »; en 1794, on y établit, adossées aux grilles, soixante-quatre forges pour la fabrication des canons; en 1810, la ville y donna un grand banquet à la garde impériale; en 1814, la place reprit son nom de Place Royale, et on y éleva une nouvelle statue en marbre à Louis XIII, œuvre de Dupaty et de Cortot, qu'on aurait pu sans dommage laisser dans la carrière. En 1870, la place a de nouveau pris le nom de place des Vosges qu'elle conserve aujourd'hui.
-
Place des Vosges, à Paris (4e arrondissement).
Le square Louis XIII, place des Vosges, à Paris. 
Ci-dessous : Façades et arcades de la Place des Vosges (Ouest). -
Place des Vosges, à Paris (4e arrondissement).

De nombreux personnages célèbres ont habité cette place fameuse : Richelieu, au  n° 18, avant la construction du Palais-Cardinal, Mme de Sévigné, qui y naquit le 6 février 1626 (au n° 1); Victor Hugo, dont la résidence (au n° 6), avait déjà été habitée par Marion Delorme,  est consacrée depuis 1903 par le musée qui porte son nom, Théophile Gautier (n° 8) ; au n° 13,  vécurent les Rohan-Chabot; au n° 14, Dangeau, etc.

Aujourd'hui, la place des Vosges, qui a gardé ses pavillons élégants et ses beaux hôtels, est une jolie promenade, mais que la noblesse et la magistrature ont depuis longtemps abandonnée, et qui ne voit guère, au lieu des beaux et des raffinés du XVIIe siècle, que les vieilles gens et les rentiers du Marais. 
-

Le Pavillon du Roi (entrée de la place des Vosges, par la rue Birague).
(Photos : © S. Jodra, 2009).
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.