.
-

Neuville

Alphonse-Marie de Neuville est un peintre militaire français, né à Saint-Omer le 31 mai 1836, mort à Paris le 20 mai 1885. Après trois ans d'études à l'Ecole de droit, il entra à l'atelier de Picot et débuta au Salon de 1859 par deux tableaux sur le siège de Sébastopol : Assaut du 15 juin 1855, quatre heures du matin, et Assaut du 18 juillet. On citera parmi les envois qui suivirent : Chasseurs à pied de la garde impériale au siège de Sébastopol (1861); Episorde de la bataille de Magenta (1864), au musée de Saint-Omer; Sentinelle avancée : guerre d'Italie, et Faust et Valentin (1865); Combat de San Lorenzo au Mexique (1867); Mort du général Espinasse, dessus de porte pour le palais archiépiscopal de Bordeaux, et Chasseurs à la Tchernaïa, au musée de Lille (1868); Chasseurs à pied (1870); Bivouac près du Bourget (1872), au musée de Dijon; les Dernières Cartouches (1873), le plus populaire de ses tableaux; Ne Surprise aux environs de Metz (1875); la Passerelle de la gare de Styring : bataille de Forbach (1877); Défense du Bourget (1879); le Cimetière de Saint-Privat (1881). En 1881, Neuville peignit, de concert avec son ami Edouard Detaille, le Panorama de la bataille de Champigny, qui fut exposé à Paris, rue de Berri, avec éclat : dans cette collaboration des deux premiers peintres militaires de leur époque, la fougue et la verve de Neuville s'unissaient heureusement à la correction et à la précision de Detaille. De nombreux tableaux de Neuville figurent dans les collections américaines. Une statue, oeuvre du sculpteur Saint-Vidal, lui a été élevée à Paris, sur la place Wagram, en 1889. (E. Bricon).
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.