.
-

Langlès (L.-Matthieu). - Orientaliste, né à Péronne en 1763, coopéra à la création de l'École des langues orientales vivantes en 1795, et y fut professeur de persan. Il devint conservateur des manuscrits orientaux à la Bibliothèque nationale et membre de l'Académie des Inscriptions, et mourut en 1824. Sans posséder une connaissance suffisante des langues de l'Orient, il mit un zèle louable à en populariser l'étude. Il traduisit en français les Instituts politiques et militaires de Tamerlan, 1787; il publia le Dictionnaire mandchou-français du P. Amiot; les Monuments anciens et modernes de l'Indostan, Didot, 1821, 2 vol. in-fol., et plusieurs autres ouvrages.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.