.
-

Krasinski (Sigismond, comte), naquit en 1812 à Paris, lorsque son père, le comte Vincent Krasinski, servait comme général dans les troupes polonaises incorporées dans l'armée française. Doué des facultés intellectuelles les plus heureuses, il suivit sa vocation poétique, la seule voie ouverte à sa merveilleuse activité. 

Chantre du martyre de la Pologne, il ne cessa jamais, en lui prêchant le dévouement et le sacrifice, de lui prédire sa résurrection. Empreintes d'un esprit profondément religieux en même temps que patriotique, ses poésies, que caractérisent l'élévation de la pensée, l'ardeur des sentiments, la pureté élégante de la diction, l'harmonie du vers et la richesse du coloris, sont des oeuvres d'art d'une beauté toute particulière. Elles ont obtenu le succès qu'elles méritaient. 

Pour se soustraire aux persécutions russes, Krasinski a été obligé de publier tous ses ouvrages à Paris, et il n'était connu que sous le nom de poète anonyme de la Pologne. Ses deux principaux poèmes, la Comédie infernale et lridion, et plusieurs autres productions ont été traduites en français. D'autres, tels que les Psaumes de l'avenir, sont d'une originalité pour ainsi dire intraduisible. Il mourut à Paris en 1859, après avoir demandé et reçu par le télégraphe la bénédiction du souverain pontife Pie IX.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.