.
-

Ctésibios (d'Alexandrie ou peut-être d'Aspende), mécanicien grec de la fin du IIe siècle av. J.-C. II aurait été le fils d'un barbier et aurait commencé à se faire connaître par la construction d'un orgue hydraulique, dont Vitruve nous a laissé la description et qui fut consacré à Alexandrie dans le temple de Vénus-Zéphyritès (sous Ptolémée II Evergète, 170-117 av. J.-C.). Vitruve lui attribue également la construction d'une horloge mécanique mue par l'eau et indiquant les heures par un index mobile sur une colonne; Philon de Byzance, l'invention d'une arme de jet comparable au fusil à vent. Enfin son nom est resté attaché à la pompe foulante-aspirante à deux corps. 

Ctésibios avait composé des écrits sur la mécanique, en particulier sur l'hydraulis, nom donné à son orgue, et d'où vient le terme technique d'hydraulique, dont l'étymologie est ordinairement très mal donnée. Il doit également avoir traité des machines de guerre et de divers autres appareils. Mais tous ces écrits sont perdus; ils semblent avoir été effacés par ceux de son célèbre disciple Héron d'Alexandrie, qui se trouve d'ailleurs désigné par la tradition des manuscrits sur le nom de Héron de Ctésibios, ce qui pourrait indiquer la relation de fils à père.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.