.
-

Cabet (Étienne). - Communiste, né à Dijon en 1788, mort en 1857, était fils d'un tonnelier. Il se fit recevoir avocat, plaida, mais avec peu de succès, se jeta dans l'opposition la plus avance sous Charles X, fut après la révolution de 1830 nommé procureur général en Corse, mais se fit bientôt révoquer à cause de l'exagération de ses opinions, fut élu en 1831 député de la Côte-d'Or, attaqua avec violence le gouvernement de Louis-Philippe dans un journal ultra-démocratique qu'il avait fondé, Le Populaire, fut condamné en 1834 à deux ans de prison, se réfugia en Angleterre, d'où il ne revint qu'en 1839, publia en 1842, sous le titre de Voyage en Icarie, le plan d'une utopie communiste, tenta quelques années après de réaliser ses plans et, dans ce but, se transporta, avec quelques partisans, au Texas, sur les bords de la Red River, puis dans l'Illinois, à Nauvoo, établissement abandonné par les Mormons; mais rencontra dans l'exécution une foule de mécomptes, eut avec ses disciples de vives contestations et des procès scandaleux, vit bientôt sa communauté se dissoudre et mourut dans la misère et le chagrin.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.