.
-

Albalat (Antoine), écrivain né à Brignoles (Var) en 1856. Outre de nombreuses poésies publiées sous des pseudonymes, quantité d'articles dans différents journaux et quelques essais sur le théâtre, il publia : un Adultère, la Maîtresse de Jean Guérin, l'Amour chez Alphonse Daudet, la Faute d'une mère. Il collabora à diverses revues, publia une série de nouvelles et un roman : le Mariage de Lucile, et ne tarda pas à se faire un nom comme romancier et comme technicien littéraire. Antoine Albalat a donné encore trois romans : une Fleur des tombes, Marie, et l'Impossible pardon

En même temps, Antoine Albalat préludait, par des études comme le Mal d'écrire et le Roman contemporain et Ouvriers et procédés, à une oeuvre d'enseignement littéraire contenue dans quatre volumes : l'Art d'écrire enseigné en vingt leçons (1899); la Formation du style par l'assimilation des auteurs (1901); le Travail du style enseigné par les corrections manuscrites des grands écrivains (1903), et les Ennemis de l'art d'écrire. Réponse aux objections (1905). Il devint, en 1899, secrétaire de la direction au Journal des Débats.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.