.
-

Schibboleth

Schibboleth ou Sibboleth. - Nom hébreu qui signifie un épi, spica. Après que Jephté eut battu les Ammonites, ceux de la tribu d'Ephraïm, jaloux de cet avantage remporté par les tribus de delà le Jourdain (dans la Bible, Livre des Juges XII, 6), vinrent en armes dans ce pays et se plaignirent amèrement qu'on ne les eût pas appelés à cette expédition. Jephté leur répondit avec beaucoup de modération. Ce qui n'empêcha pas que les Ephraïmites n'usassent de paroles de mépris envers ceux de Galaad, en leur disant qu'ils n'étaient que des fugitifs d'Ephraïm et de Manassé, ou des espèces de bâtards qui n'appartenaient ni à l'une ni à l'autre de ces deux tribus; en un mot, qu'ils étaient des échappés de Joseph, ce qui était faux puisque Machir, père de Galaad, était propre fils de Manassé (Num. XXVI, 29). On en vint à une bataille où ceux de Galaad eurent l'avantage et tuèrent grand nombre d'enfants d'Ephraïm. Après cela ils se saisirent des gués du Jourdain, et lorsque quelqu'un d'Ephraïm, fuyant du combat, venait sur le bord de l'eau et disait à ceux de Galaad : 
Je vous prie de me laisser passer, ils lui disaient : N'étes-vous pas d'Ephraïm? Celui-là répondant que non, ils lui répliquaient : Dites donc : Schibboleth. Mais comme il prononçait sibboleth, ne pouvant bien exprimer la première lettre de ce nom, ils le prenaient et le tuaient sur-le-champ; en sorte qu'il y eut bien quarante-deux mille hommes d'Ephraïm qui furent tués ce jour-là.
Eric Sarner, dans son abécédaire de la Guerre du Liban (Beyrouth, Beyrout à vif, Encre, 1985) rapportait ceci au mot Tomate :
« Comment appelez-vous ça? » En arabe « tomate » se dit « banadoura », le mot, prononcé par une bouche palestinienne devient : « Ban'dora ». Au barrage, une tomate à la main, le milicien oblige celui qui veut passer à jouer au jeu du « Qu'est-ce que c'est? ». La suite dépend de la réponse. Utilisée par les milices chrétiennes, en 1975, pour dépister les Palestiniens du secteur Est, cette méthode a été reprise par les combattants chiites du mouvement Amal lors de « la Guerre des camps » en mai 1985.
Le terme de schibboleth est passé dans l'anglais où il est devenu synonyme de mot de passe. Les schibboleths sont ces signes de reconnaissance qui prétendent tout dire de vous, et  malgré vous vous classent et peut-être vous condamnent. Miguel de Unamuno a consacré de belles pages à la dénonciation de schiboleths (in El Caballero de la triste figura, notamment). On assassine et on meurt encore pour des schibboleths.
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.