.
-

Mésopotamie > Religion assyro-babylonienne

Adapa

Adapa est un héros de la mythologie assyro-babylonienne. Dans la ville sainte d'Eridu, Adapa avait été crée par Êa pour régner parmi l'humanité. Le dieu lui avait donné une vaste oreille, une grande sagesse et une extrême prudence; seule lui avait été refusée l'immortalité, réservée aux dieux. Chaque jour, Adapa franchissait la clôture d'Eridu, se rendait au quai brillant et, montant sur son bateau, s'avançait pour pêcher sur la mer étendue. Un jour, tandis qu'il était en mer, le vent du Sud souffla, renversa le navire et le fit descendre à la maison des poissons. Furieux, Adapa brisa les ailes du vent du Sud, et sept jours durant celui-ci ne souffla plus. Anu s'en inquiéta et, instruit de l'aventure, manda devant lui Adapa, à qui il se proposait de faire prendre un aliment de mort.

Mais Êa, qui veillait sur son protégé, lui enseigna le moyen de se concilier les dieux qui veillent au seuil d'Anu, et lui recommanda en même temps de n'accepter d'Anu ni aliment ni breuvage. Adapa revêtit donc un vêtement de deuil, et, conduit par Ilabrat, le messager d'Anu, arriva aux portes du ciel. Là, il rencontra les dieux gardiens, Tammuz et Nin Gishzida, qui, le voyant, lui demandèrent : 

« Homme, pour qui es-tu revêtu d'un vêtement de deuil? »
Et Adapa de répondre, selon les instructions d'Êa : 
« Dans le pays deux dieux ont péri; c'est pourquoi moi d'un vêtement de deuil je me suis revêtu. 

- Et qui sont ces deux dieux? 

- Tammuz et Nin Gishzida. »

Charmés de cette marque de respect, Tammuz et Nin Gishzida accompagnèrent Adapa auprès d'Anu et intercédèrent pour lui. Le dieu s'apaisa et même, voulant à son tour honorer Adapa au coeur magnanime, lui fit présenter les aliments de vie. Mais Adapa, qui se souvenait des recommandations d'Êa, refusa de manger et de boire, et perdit ainsi l'occasion de devenir immortel. Fut-il victime d'un fâcheux concours de circonstances, ou n'est-ce pas plutôt qu'Êa, à qui rien n'échappe, prévoyant l'offre d'Anu, n'avait pas voulu qu'Adapa - et avec lui l'humanité - pût acquérir cette immortalité qu'il avait jugé bon de ne pas lui accorder? (F. Guirand).
.


Dictionnaire Religions, mythes, symboles
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2014. - Reproduction interdite.