.
-

La Géographie dans ses rapports avec la nature et l'histoire de l'homme, par Karl Ritter (Berlin, 1822-1859, 10 vol. en 20 parties). - Cet important ouvrage est le développement d'un premier travail en deux volumes, que l'auteur avait publié en 1817-1818 sous le même titre de die Erdkunde im Verhältnis zur Natur und zur Geschichte des Menschen; il est demeuré inachevé et se compose de 5 parties (I, Afrique ; II, Asie orientale ; III, Asie occidentale, Arabie et péninsule du Sinaï ; IV, Syrie ; V, Asie Mineure) dont la dernière n'est pas terminée. Ainsi Ritter n'a pas eu le temps, dans cet ouvrage, même de commencer l'étude de l'Europe. Ce grand travail constitue avec le Cosmos, de Humboldt, l'ouvrage fondamental duquel procède toute la géographie moderne. C'est, suivant une expression même de Ritter, "un effort pour embrasser les énergies naturelles dans leur connexité" et pour marquer la connexion intime qui existe entre les deux ordres de faits physiques et humains. S'il envisage la variété des formes du sol comme la base de toutes les autres, Ritter estime l'oeuvre historique de l'humanité comme le plus actif et le plus puissant des éléments de transformation qui se manifestent dans la vie terrestre. Aussi fait-il de la partie occidentale de l'Asie (des montagnes de la région de Kaboul à la Méditerranée) l'Orient du monde au double point de vue de la nature et de l'histoire. Son ouvrage est plein d'idées et de faits. (NLI).
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.