.
-

Van t'Hoff (Jacobus Hendrikus), chimiste né à Rotterdam le 30 août 1852, mort en 1911. Il se destina d'abord à la profession d'ingénieur, puis étudia la chimie à Leyde, à Bonn et à Paris, où il fut l'élève de Wurtz. En 1876, il débuta dans l'enseignement comme répétiteur à l'école vétérinaire d'Utrecht. En 1878, il fut nommé professeur de chimie, de minéralogie et de géologie à Amsterdam

Jacobus Van t'Hoff a fondé dans cette ville en 1888 un institut de chimie physique. Il est, en outre, depuis 1896, professeur honoraire à l'Université de Berlin. Il a été, désigné en 1901 comme lauréat du prix Nobel (200 000 F) pour, la chimie. Il a abordé un peu tous les sujets de la chimie organique. Mais il est connu surtout comme le fondateur, avec Le Bel, de la chimie dans l'espace ou stéréochimie, qui consiste essentiellement à représenter la formule des. corps, non plus seulement sur un plan, mais dans l'espace.

Il a publié de nombreux ouvrages, la plupart en français ou en allemand : Chimie dans l'espace (Rotterdam, 1874), reimpr. sous le titre : Dix années dans l'histoire d'une théorie (Rotterdam, 1887); Ansichten ueber die organische Chemie (Brunswick, 1878-81,); Etudes de dynamique chimique (Amsterdam, 1884); Lois de l'équilibre chimique (Amsterdam, 1885; trad. allem., Leipzig, 1899), etc. Il dirige avec Ostwald, à partir de 1887, la Zeit schrift für physikalische Chemie (Leipzig). (L. S.)

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.