.
-

Picquet du Boisguy (Aimé Casimir). - Chef de Chouans, né à Fougères le 15 mars 1776, mort à Paris le 25 octobre 1839. Neveu de La Motte-Picquet, il fut de bonne heure le confident de La Rouërie. En 1703, il se mit à la tête des chouans des environs de Fougères, se joignit aux Vendéens à Laval et se signala par les actes de courage les plus téméraires, notamment pendant la retraite vendéenne. Il revient ensuite à Fougères, chasse en 1794, la garnison de Mellé, prend Saint-Brice et harcèle les républicains jusqu'en 1800. Il avait reçu en 1793 le grade de lieutenant-colonel à l'armée de Vendée et avait été mis à la tête de la légion de Fougères en 1795. Arrêté en 1797, il fut enfermé à Saumur comme prisonnier d'Etat. Il s'évade en 1799, reprend la lutte, bat les généraux Schildt, Taponnier, Harty et Dumoulin et est à son tour cerné et battu par Dumoulin au commencement de 1800. Peu après, il consent à traiter avec Brune (18 février), qui lui offrit, sans succès, le grade de général de brigade. Après la Restauration, il fut confirmé dans le grade de maréchal de camp, fut arrêté par ordre de Réal en mai 1815 et détenu à La Force jusqu'au 3 juillet. De 1816 à 1830, il exerça le commandement de la subdivision des Ardennes.
.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.