.
-

Jean d'Anjou, duc de Calabre, fils aîné du roi René, duc d'Anjou et de Lorraine, comte de Provence et roi titulaire de Naples, entra en possession du duché de Lorraine par la cession que lui en fit son père en 1453. Après la mort d'Alphonse V, roi d'Aragon, qui avait dépouillé son père du royaume de Naples, il partit de Gênes, dont il était gouverneur pour le roi de France Charles VII, et gagna sur Ferdinand, fils naturel et successeur d'Alphonse, la bataille de Sarno, en 1460. Mais le pape Pie Il envoya des secours à Ferdinand, et Jean fut défait à Troja. Trahi par les Napolitains en 1463, il fut obligé de renoncer à son entreprise. Il prit parti en 1465 dans la ligue du bien public contre Louis XI, roi de France. Appelé en 1468 par les Catalans à s'emparer du royaume d'Aragon, sur lequel il avait des droits du chef de son aïeule, il était sur le point de se voir maître de ce royaume, lorsqu'il mourut à Barcelone en 1470. Jean d'Anjou joignait, dit dont Calmet, une valeur extraordinaire à une grande sagesse.
.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.