.
-

Aldini (Tobia), médecin du XVIIe siècle, né à Césène (Italie). Il s'occupa beaucoup de botanique et fut nommé directeur du jardin botanique du cardinal Edouard Farnèse, dont il était en même temps le médecin (La botanique au XVIIe siècle).

La description des plantes les plus rares de ce jardin se trouve dans l'ouvrage intitulé : Exactissima descriptio rariarum quarumdam plantarum quo continentur Romae in horto Farnesiano; Rome, 1625, petit in-fol., avec 28 pl. Ce livre renferme entre autres la description d'une nouvelle espèce d'acacia qui  a conservé le nom spécifique de Farnesiana qu'Aldini lui a donné.  (Dr L. Hn.).

Aldini (Giovanni), physicien, né à Bologne le 10 avril 1762 mort le 17 janvier 1834. Ses débuts dans la carrière scientifique furent fort brillants et contribuèrent en quelque sorte à la vulgarisation des travaux de son oncle, le célèbre Galvani

Aldini venait d'atteindre sa trente-sixième année lorsqu'il fut appelé à Succéder à son maître, Canterzani, professeur de sciences physiques et chimiques à l'université da Bologne. Il fut l'un des fondateurs et des premiers membres de l'Institut national d'Italie; enfin, désirant faire bénéficier des découvertes scientifiques les milieux populaires, il consacra une grande partie de sa fortune à la fondation d'une école de physique et de chimie destinée à l'instruction des ouvriers dans sa ville natale. 

Les questions pratiques à l'étude desquelles s'est livré Aldini ont principalement trait à l'application directe du galvanisme à la médecine et aux différentes industries qui se créaient à cette époque. La facilité avec laquelle il parlait et écrivait le français et l'anglais fut, dans ses essais de vulgarisation scientifique, son plus puissant auxiliaire. (Joannès Ferra).



En bibliothèque - En même temps qu'il faisait paraître à Milan : Osservazioni sul fiusso del mare; Sperienze sulla leva idraulica (1811), Saggio esperimentale sull' esterna applicazione del vapore all' acqua dei bagni (1818), Saggio di osservazioni sui mezzi atti a migliorare la costruzione e illuminazione dei fari (1823), etc., Aldini préparait en français les ouvrages suivants : Précis d'expériences galvaniques (Paris, 1803, in-8); Essai théorique et expérimental sur le galvanisme, avec une série d'expériences (Paris, 1804. in-4); l'Art de se préserver de l'action de la flamme (Paris, 1830, in-8).

Dans son ouvrage : Expériences faites à Londres (Paris, 1830, in-8), il a exposé les recherches qu'il avait faites sur l'incombustibilité de l'asbeste, matière textile. En anglais, on a de lui : General views on the application of galvansnism to medical purposes, principally in cases of suspended animation (Londres, 1819, in-8); il dédia cet ouvrage à la Société royale de Londres; - A short account of experiments made in Italy and recently repeated in Geneva and Paris, for preserving human life and objects of value from destruction by fire (Londres, 4830, in-8). 

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.