.
-

Veines basiliques (anatomie), du grec basilikos, royal, parce que les anciens auteurs pensaient qu'elles jouaient un rôle important dans lle fonctionnement de l'organisme. Ce nom a été donné à deux troncs veineux du bras
1° la veine basilique propre, née à la partie interne du pli du coude, au-devant de l'artère humérale, de la réunion des veines cubitales et de la médiane basilique, elle se dirige d'abord obliquement d'avant en arrière, puis verticalement en haut le long de la partie interne du bras, au-devant du nerf cubital, et va se terminer dans la veine brachiale ou dans l'axillaire;

2° la veine médiane basilique, tronc situé superficiellement, qui monte de dehors en dedans de la médiane commune à la cubitale pour former la basilique. 

C'est sur une de ces deux veines qu'on pratiquait jadis la saignée du bras.
.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.