.
-

Veine porte (anatomie). - Système vasculaire particulier, dont les nombreuses ramifications s'étendent d'une part dans l'intestin et de l'autre dans le foie. Long de 10 cm à 12 cm le tronc de la veine porte reçoit le sang veineux que lui apportent, de presque tous les viscères abdominaux; les veines splénique et mésentériques supérieure et inférieure, et le verse dans le foie. Cette portion, nommée veine porte abdominale ou ventrale, monte obliquement de gauche à droite; arrivée dans le sillon transversal du foie, où elle prend le nom de veine porte hépatique, elle se divise en deux branches qui, s'écartant à angle droit, forment une espèce de canal connu sous le nom de sinus de la veine porte; celui-ci distribue le sang dans le lobe droit et dans le lobe gauche par d'innombrables ramifications à la manière des artères. Bientôt d'autres radicules reprennent le sang, qui a subi dans le foie des changements particuliers, et, après s'être réuni à celui qui vient de la veine hépatique, il passe dans les radicules de la veine sus-hépatiques et de là dans la veine cave inférieure. Cette circulation spéciale de la veine porte est impliquée dans la formation du sucre nécessaire à la combustion dans l'acte respiratoire.
.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.