.
-

La truite de mer
Salmo marinus
La Truite de mer (Salmo marinus) est un poisson de la famille des salmondidés. Par l'ensemble de ses formes, elle se rapproche plus du Saumon proprement dit (Salmo salar) que de la Truite de rivière; elle a le corps assez épais, arrondi sur les côtés. La tête est petite, proportionnellement à la longueur du corps; le museau est arrondi, la bouche très largement ouverte; la mâchoire supérieure est un peu plus avancée que l'inférieure, les deux mâchoires étant armées de dents assez fortes, coniques et un peu crochues. La dorsale se compose de 3 à 5 rayons simples et de 9 ou 10 rayons divisés; elle est à peu près aussi haute que longue; l'adipeuse est bien développée; on voit 3 ou 4 rayons simples et 8 ou 9 rayons branchus à l'anale; la caudale est coupée carrément, ou peu échancrée.

La Truite de mer est argentée sur les côtés, avec de petites taches noires éparses et en nombre plus ou moins grand au-dessus de la ligne latérale; le dos est gris verdâtre, le ventre d'un blanc d'argent. éclatant. Souvent les opercules sont marqués de taches noires arrondies, taches qui paraissent d'ailleurs être plus nombreuses chez les individus jeunes que chez les individus âgés. La  nageoire dorsale et la caudale sont d'un gris brunâtre, l'anale et les ventrales sont d'un gris pâle; les pectorales sont grisâtres, le plus ordinairement on voit des taches brunes sur les nageoires impaires.
Comme les autres salmonidés, la Truite de mer subit des changements dans sa coloration. Vers l'époque du frai le dos devient plus bleu. Suivant E. Blanchard, avant d'avoir été à la mer la Truite que nous décrivons présente des taches orangées sur les flancs, de sorte que sa coloration se rapproche beaucoup de celle de la Truite commune, excepté dans les parties inférieures. Le dos, d'un noir magnifique, présente des reflets éclatants d'un bleu d'acier; une ponctuation noire s'étend sur le ventre; des taches d'un noir intense se détachent sur la teinte foncée des parties latérales et supérieures.

Il existe des individus. stériles et on considère comme tels les individus qui ont une couleur argentée claire, la nageoire caudale plus échancrée et les écailles très caduques.

La Truite de mer peut atteindre la taille de 0,80 m; on voit assez souvent sur les marchés des individus qui arrivent au poids de 12 à 15 kilogrammes.

Moeurs, distribution géographique.
Cette Truite semble avoir les habitudes du Saumon; elle naît dans les rivières, puis, parvenue à une certaine taille, elle descend à la mer.

Le cercle de distribution de la Truite de mer est assez étendu, cette espèce habitant la Baltique, la mer du Nord et l'Océan Glacial jusqu'à la mer Blanche; elle n'est pas rare sur les côtes de la péninsule scandinave, de là Grande-Bretagne, de l'Écosse, de l'Irlande, de l'Allemagne, de la Laponie, de la partie Nord-Ouest de la Russie; en France on la trouve dans la Meuse, dans la Seine, dans la Loire et dans les tributaires de ces fleuves.

Sa nourriture est celle du Saumon. L'époque du frai tombe en novembre et décembre. La remonte dans les rivières a lieu habituelleruent en mai, juin et juillet; jamais la Truite de mer ne remonte aussi loin que le Saumon, aussi ne la trouve-t-on pas dans les montagnes. Quelques auteurs ont indiqué que cette Truite habitait aussi des lacs sans communication avec la mer; mais, selon toute apparence, il y a eu confusion d'espèce (La Truite des lacs). (Sauvage).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.