.
-

Voyage en Espagne, par Théophile Gautier (1843). - Il parut d'abord sous le titre plus voyant de Tra los Montes. C'est le récit d'un voyage accompli par l'auteur en 1840. L'écrivain a parcouru toute l'Espagne, de la Bidassoa aux bouches de l'Ebre, en passant par Valladolid, Madrid, Séville, Cordoue et Grenade. Il l'a vue en peintre et en poète, tout aux impressions d'art et aux souvenirs littéraires. Il a décrit avec de vives couleurs et un saisissant relief les vieilles cités castillanes et andalouses, les majestueuses cathédrales, les palais magnifiques, les couvents mystérieux, tous ces spectacles grandioses, tragiques et voluptueux, que l'imagination romantique se plaisait à évoquer dans la patrie de don Paez. L'Espagne du Sud surtout l'a ravi, avec son ciel éclatant, sa sierra sauvage, ses senteurs africaines, ses fantastiques décors de l'Alhambra et du Généralife. D'Espagne, Théophile Gautier n'a pas rapporté seulement ses pittoresques impressions de voyage, mais toute une éblouissante vision qui a rehaussé encore les vives couleurs de sa poésie (España, 1845), et qui a vraiment renouvelé dans les lettres françaises l'art de la description.
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.