.
-

Voyage en Amérique, par Chateaubriand. - C'est le récit du voyage que fit l'auteur dans les « solitudes américaines » en 1791. Il avait eu alors l'idée de chercher le passage, découvert depuis, qui fait communiquer la mer de Béring, dans le Pacifique, et la baie d'Hudson, dans l'Atlantique. Il y renonça une fois rendu en Amérique, et voyagea en curieux et en poète, épris de cette nature sauvage. Parti de Saint-Malo le 8 avril 1791, il rentra au Havre le 2 janvier 1792. Il a joint à la narration de son voyage des détails nombreux et de pittoresques descriptions sur les usages, la flore et la faune de ces pays. On a soutenu que Chateaubriand n'avait jamais fait le voyage en Amérique, attendu qu'entre les deux dates extrêmes de son départ et de son retour, il serait impossible qu'il eût eu le temps de voir tout ce qu'il dit avoir vu. Ses descriptions seraient tout entières composées d'après d'autres voyageurs. Il est vrai que Chateaubriand a fait des emprunts nombreux et étendus à des voyageurs tels que les P. de Charlevoix, W. Bartram, ou Carver. Mais les arguments géographiques qu'on a opposés à la possibilité du Voyage en Amérique n'ont pas paru à tous les critiques d'une évidence assez complète pour permettre de révoquer en doute la bonne foi de Chateaubriand.
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.