.
-

Vie d'Agricola, par Tacite. - Cet ouvrage paraît avoir été le premier du grand historien. C'est à la fois un monument touchant de piété filiale et un des plus précieux documents de l'histoire. Agricola était le beau-père de Tacite. Après avoir rappelé les tristesses des temps où fut élevé Agricola, et ses débuts, l'historien raconte l'achèvement de la conquête de la Bretagne (Angleterre), à laquelle son beau-père prit une grande part. Le récit est animé. Tacite met dans la bouche des principaux personnages de chaque camp des discours qui annoncent ceux que l'on trouvera dans les Annales et dans les Histoires

Littérairement, la Vie d'Agricola est pleine d'intérêt par la hauteur et la finesse des pensées, par la beauté du style. Historiquement, elle est infiniment utile par les renseignements, évidemment puisés à l'expérience même d'Agricola, qu'elle nous donne sur la géographie de la Bretagne, les peuples, la langue, les moeurs de ses habitants. Comme dans les Moeurs des Germains, Tacite, sous couleur de rapporter les sentiments des barbares à l'égard de Rome, ne craint pas de faire la plus juste et même la plus violente critique de l'ambition des vainqueurs du monde et de leur rapacité. En même temps, il montre l'aveuglement des vaincus, fiers d'adopter les moeurs et la langue des Romains et perdant ainsi de vrais biens pour tomber dans une brillante corruption. Le moraliste, comme l'historien, est déjà presque tout entier dans la Vie d'Agricola. (NLI).

.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.