.
-

Le Vicaire de Wakefield, roman anglais d'Oliver Goldsmith, publié en 1766. C'est un livre classique en Angleterre, et répandu dans toute l'Europe. Le but en est éminemment moral : Goldsmith a voulu établir qu'il n'est aucune infortune à laquelle ne puisse résister l'homme de bien, avec une conscience irréprochable et une humble soumission aux décrets de la providence

Le principal personnage du roman, le docteur Primerose, en butte à tous les genres d'épreuves à la fois, ruiné, malade, captif, privé de ses enfants, est un modèle accompli de toutes les vertus sociales et domestiques; pour ajouter à la vraisemblance, l'auteur lui a donné quelques-unes des faiblesses humaines, une petite dose de pédantisme et d'amour-propre littéraire. Déborah, l'épouse du docteur, contrariant ses plus sages projets par vanité maternelle; leurs deux filles, Olivia et Sophie, qui présentent, par la diversité de leur humeur, un agréable contraste : tout cela compose un tableau d'intérieur que l'on n'a peut-être jamais surpassé. 

Goldsmith a également bien réussi dans la peinture.des situations pathétiques, dans les scènes plaisantes, dans la description des moeurs et des occupations champêtres. L'action du Vicaire de Wakefield est intéressante, l'intrigue habilement conduite, et le dénouement amené avec art; une foule de réflexions judicieuses et d'aperçus ingénieux sur le coeur humain décèlent chez l'auteur une grande finesse d'observation. (B.).

.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.