.
-

Traité de la Peinture, par Léonard de Vinci (Paris, 1651). C'est plutôt un recueil de notes qu'un traité rigoureusement ordonné. - L'auteur y donne aux peintres le conseil de ne s'attacher qu'à l'étude de la nature. Il recommande de prêter la plus grande attention non seulement aux dispositions d'un paysage, mais encore aux aspects fortuits des choses. A ses aperçus esthétiques ou pratiques s'ajoutent, par places, des aperçus scientifiques d'une incontestable valeur : notamment, cette constatation alors nouvelle que la couleur blanche n'est formée que par le faisceau de toutes les couleurs. L'ouvrage est écrit d'un style toscan très pur. Il en a été publié deux traductions françaises, en 1651 et 1803. (NLI).
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.