.
-

Prométhée enchaîné
d'Eschyle
Prométhée enchaîné est une tragédie d'Eschyle, représentée à Athènes après 467 av. J.-C. Elle a pour sujet le supplice du Titan, puni par Zeus pour avoir dérobé le feu céleste dont il avait animé le premier humain. 

Au début, Hephaistos, avec l'aide de la Force et de la Violence, cloue Prométhée à un rocher du Caucase. Resté seul, le Titan fait entendre ses plaintes sur l'injustice des dieux. Arrivent les Océanides, qui composent le choeur, puis Okéanos monté sur un griffon, puis Io changée en vache et poursuivie par un taon. Tour à tour, ces personnages cherchent à consoler le Titan, et l'engagent à s'incliner devant la toute-puissance du maitre des dieux. Rien ne fléchit l'orgueil de Prométhée, qui lit dans l'avenir et annonce le châtiment de son ennemi. Zeus lui-même s'inquiète. Hermès, envoyé par lui, s'efforce vainement d'arracher au Titan son secret. De nouveau, Prométhée reste seul; et le drame finit au milieu d'un terrible orage. 

Le Prométhée enchaîné est un admirable tableau lyrique, où le poète a renouvelé la légende d'Hésiode par sa conception morale, qui fait de Prométhée le représentant divin de l'humanité.

On a bien souvent imité Eschyle. Rappelons les tragédies perdues d'Attius et de Tiberianus à Rome, et, chez les modernes, la Pandore de Voltaire, la Statue de Prométhée de Calderon, le Prométhée de Goethe, le Prométhée enchaîné, le Manfred de Byron et le Prométhée délivré de Shelley. (NLI).

.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.