.
-

Poésies de la Mer, par Joseph Autran (1852). - C'est le plus riche et le plus varié de tous les recueils de l'auteur. Ce sont en général des tableaux pittoresques, auxquels se mêle un sincère accent d'humanité. Il y a chez Autran un descripteur, très louable par l'éclat de la facture, par le sentiment de la couleur et des contours ; il y a aussi un poète, sensible aux joies, aux souffrances, aux luttes de ceux pour lesquels la mer est tantôt «-une mère et tantôt « une tombe »..
.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.