.
-

Nénies, poème funèbre à la louange d'un mort, chanté dans l'atrium de sa maison au son des flûtes et de la lyre, par une chanteuse et pleureuse à gages appelée praefica. Ce mot s'est appliqué aussi à des chants tristes quelconques; ainsi, Horace désigne les élégies de Simonide de Céos par les mots Cea nenia. L'ode du poète latin sur la mort de Quintilius, Quis desiderio sit pudor aut modus. Hor., Od. 1, 24. est une très belle nénie. Comme les nénies étaient presque toujours médiocres, on en donna le nom aux cantilènes populaires, et même aux rondes d'enfants. (P.).
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.