.
-

Le Menteur, de Corneille

Le Menteur est une comédie en cinq actes et en vers, de P. Corneille, jouée au théâtre du Marais dans l'hiver de 1643-1644. - Dorante, jeune étudiant frais débarqué de Poitiers à Paris, rencontre Clarice et Lucrèce aux Tuileries et pense les éblouir par le récit tout imaginaire de ses campagnes en Allemagne. Il s'attire un duel avec son ami Alcippe pour s'être vanté gratuitement d'être l'auteur d'une galante collation donnée sur l'eau. Pour détourner son père Géronte de le marier, il invente l'histoire romanesque d'un mariage qu'il a été forcé de conclure à Poitiers

Une série de quiproquos naît de ce fait que Dorante, qui aime Clarice, croit que c'est elle qui s'appelle Lucrèce. A son père qui, dans une belle scène acte V, v. 3), lui reproche ses mensonges indignes d'un gentilhomme, il annonce qu'il veut épouser Lucrèce. Et c'est à Clarice qu'il adresse sa déclaration. Il se tire spirituellement de cette méprise, et les choses s'arrangent d'autant mieux qu'à la fin, il se sent plus de goût pour la vraie Lucrèce, que celle-ci le paye de retour, et que Clarice est enqagée avec Alcippe. 

Cette pièce, imitée de la Verdad sospechosa  (la Vérité suspecte) d'Alarcon [1625] (et non de Lope de Vega comme le croyait Corneille), est une comédie à quiproquos, mais aussi une comédie de caractère les situations comiques résultent du défaut du personnage principal, qui, d'ailleurs, est moins un menteur qu'un hâbleur. Ce qui fit du Menteur quelque chose de tout nouveau dans l'histoire  de la comédie en France, c'est le plaisant, un air de noblesse inconnu jusque-là sur la scène comique, et aussi la franchise honnête, le naturel et la vivacité de l'intrigue et du dialogue. Quelques vers sont devenus proverbes :

Le façon de donner vaut mieux que ce qu'on donne.
....
Si quelqu'un l'entend mieux, je l'irai dire à Rome.
Goldoni a imité le Menteur dans son Bugiardo (1750).
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.