.
-

Le Mariage de Loti, roman de Pierre Loti (1880). - C'est le second volume qu'a publié l'auteur, un an après Aziyadé. Pas de sujet, à proprement parler, dans ce livre, sinon les amours de Loti avec Rarahu. Comme cadre, l'île de Tahiti, où la douceur du climat, la beauté des choses conseillent d'aimer, bercent l'esprit et le corps en une molle langueur. Loti aime Rarahu, la gentille sauvagesse, puis il la quitte en partant de l'île avec son vaisseau; et Rarahu finit par mourir de cet abandon. C'est un récit voluptueux, mais, au fond, amèrement triste; comme dans tous ses livres, l'auteur y exprime la mélancolie de l'"écoulement universel". Les tableaux et les scènes se juxtaposent dans le livre sans former proprement un tout. Il y a là, d'ailleurs, beaucoup d'artifice, maintes mièvreries, un abus de l'exotisme. Mais ces défauts sont rachetés par le talent du peintre, doublé d'un poète qui, en retraçant les objets, exprime son âme songeuse, nostalgique, toujours frissonnante. (NLI).
.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.