.
-

Livre, assemblage de feuilles manuscrites ou imprimées que l'on destine à la publicité. On conçoit que les livres, écrits à la main, sur des matières d'un prix élevé, n'aient point été communs, surtout au Moyen âge, et aient été payés des sommes énormes. L'imprimerie fit baisser le prix des livres : si l'on voit encore, en 1470, un évêque d'Angers payer 40 écus d'or la Bible de Mayence, imprimée en 1462, bientôt les catalogues de Colines et de Robert Estienne attirèrent les acheteurs par la modération. de leurs prix. (B.).
.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.