.
-

Libelle. - Court écrit satirique ou diffamatoire. On distingue en général le libelle du pamphlet en ce que le premier s'attaque plus directement aux personnes, à la vie privée, et vise au scandale, tandis que le second est une satire du gouvernement, de la vie publique. Les peines édictées à Rome contre les libelles étaient très sévères; de même en France jusqu'à la Révolution; mais ces rigueurs, au moins en France, étaient plus théoriques qu'appliquées. Pourtant, on pourrait citer des exemples de sévérité. Le 19 novembre 1694, on pendit un relieur et un imprimeur pour un libelle dirigé contre Louis XIV à l'occasion de son mariage avec Mme de Maintenon; le petit livre était précédé d'une gravure qui représentait le monument de la place des Victoires : les quatre figures d'angles étaient Mlle de La Vallière, Mme de Fontanges, Mme de Montespan et Mme de Maintenon. Les libelles furent innombrables au XVIIIe siècle; leurs auteurs étaient parfois l'objet de lettres de cachet. Parmi les principaux libellistes de ce temps, on peut citer Fréron et Linguet. (Ph. B.).
.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2003. - Reproduction interdite.