.
-

Icarie. - Nom donné par le communiste' Cabet à la terre Imaginaire où devaient sa réaliser ses utopies. Cette terre a pour capitale Icara, autour de laquelle se groupent 100 villes provinciales; chacune de celles-ci est entourée de 10 villes communales, placées au centre de territoires égaux. Toutes sont construites sur le même modèle, et réalisent, sous le rapport de la propreté, de la commodité et de l'élégance, les plus beaux rêves de l'imagination. Les établissements agricoles ne sont pas moins parfaits dans leur genre. Les Icariens ne connaissent ni propriété, ni monnaies, ni ventes, ni achats; ils vivent en communauté de biens et de travaux, C'est la république ou la communauté qui recueille les produits de la terre et de l'industrie, et qui les partage également entre les citoyens : elle les loge, les nourrit, les habille et les instruit. Le travail n'a, d'ailleurs, rien de répugnant; des machines très nombreuses dispensent l'homme de tout effort pénible, et, toutes les professions étant également estimées, chacun choisit la sienne suivant son goût. Le mariage est admis et respecté, jusqu'à ce que, par l'effet du progrès des lumières, la promiscuité des sexes n'inspire plus de répugnance; comme il n'y a ni dots ni successions, les convenances personnelles président seules aux unions. 

Au point de vue politique, une assemblée de 2000 membres, élue par le suffrage universel, est investie de l'autorité législative pour tout ce qui concerne l'intérêt général; chaque province a aussi son assemblée particulière où l'on discute ses intérêts spéciaux, et, dans chaque commune, une assemblée primaire examine les questions d'intérêt local qui lui sont renvoyées par l'assemblée générale. II y a un exécutoire national (pouvoir exécutif), et des exécutoires provinciaux et communaux , dont les membres sont nommés par le peuple. Aucun fonctionnaire ne reçoit de traitement. On n'a pas besoin de force publique, parce qu'en Icarie on ne voit ni partis politiques ni complots, ni émeutes, ni violences, ni larcins. Le journal national, les journaux provinciaux et communaux ne contiennent que des procès-verbaux et des statistiques, toute discussion leur étant interdite : la liberté de la presse est remplacée par le droit de proposition dans les assemblées populaires. Toutes les religions sont tolérées: mais il est interdit de parler de religion aux enfants avant qu'ils aient l'âge de 16 ou 17 ans. Suivant le catéchisme icarien, Jésus n'est qu'un homme, le premier de tous; les prêtres sont de simples prédicateurs de morale. On félicite ceux qui croient à un Paradis pour les justes; quant à l'Enfer, il est inutile, parce qu'il n'y a pas de méchants en Icarie. (B.).

.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.