.
-

Hyporkhème, pièce de poésie du genre lyrique, composée, chez les anciens Grecs, pour les choeurs de jeunes garçons aux fêtes de Délos. Dans l'origine, le poète lui-même, comme cela eut lieu plus tard pour la poésie dramatique, apprenait sa pièce aux danseurs et aux chanteurs; il prescrivait les mouvements, les figures, la cadence, et veillait à ce que tout cela fût l'expression exacte de son petit poème; en sorte que la danse (orkhèma) avait lieu proprement sous (upo) l'autorité du poète. L'hyporkhème fut d'abord, comme le péan, exclusivement grave; plus tard il servit aussi à exprimer des idées enjouées et badines, et offrit même quelques rapports avec la danse comique appelée Cordace. Xénodame de Cythère, Pratinas de Phlionte et Pindare furent les principaux auteurs d'hyporkhèmes : on a quelques fragments de ceux du poète thébain. (P.).
.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.