.
-

Hudibras. - Poème comique anglais, en 9 chants et en vers rimés de 8 syllabes, composé par Samuel Butler, et publié en 1663. Le sujet est fort simple : le presbytérien Hudibras, juge de paix et militaire, veut empêcher un combat d'ours et de chiens, et fait arrêter parmi les récalcitrants un ménétrier boiteux; mais la populace se soulève; délivre le prisonnier, et met le juge à sa place. C'est une satire contre les puritains et les anciens partisans de la République, écrite par un auteur royaliste et attaché à la religion anglicane : aussi le parti des Stuarts l'accueillit-il avec enthousiasme, et la cour de Charles II éleva le nom de Butler bien au-dessus de celui de Milton. La gloire de l'Hudibras se soutint jusqu'au milieu du XVIIIe siècle; le Dr Johnson, jacobite passionné, considérait ce poème comme l'un des monuments de la littérature anglaise, et, quand Voltaire séjourna en Angleterre, cette opinion était généralement admise. Il écrivait, en 1734 : 
"C'est Don Quichotte, c'est notre Satire Ménippée fondus ensemble. C'est, de tous les livres que j'ai jamais lus, celui où j'ai trouvé le plus d'esprit; mais c'est aussi le plus intraduisible... Presque tout y fait allusion à des aventures particulières. Le plus grand ridicule tombe surtout sur des théologiens, que peu de gens du monde entendent. II faudrait à tout moment un commentaire, et la plaisanterie expliquée cesse d'être plaisanterie. Tout commentateur de bons mots est un sot."
Aujourd'hui qu'on ne se passionne plus pour Cromwell ou pour les Stuarts, et que les sectes religieuses troublent peu la paix, les critiques ne professent plus que de l'estime pour le poème de Butler : l'esprit de cet auteur perd son effet par l'obscurité des allusions. Voltaire a traduit ou plutôt imité le début du premier chant de l'Hudibras. En 1757, un officier anglais au service de la France, J. Townley, traduisit en vers français, avec force notes explicatives, l'ouvrage tout entier, et on y a joint, dans l'édition de 1819, une Clef, qui est elle-même de médiocre ressource. William Hogarth a composé une série de dessins spirituels, pour illustrer l'Hudibras. (A19).
.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.