.
-

Le Fils naturel ou les Epreuves de la vertu, drame en cinq actes, en prose, par Diderot. - L'intrigue est empruntée au Véritable ami, de Goldoni, bien que le caractère général de la pièce soit tout différent. Dorval est aimé de la soeur de son ami Clairville, Constance, qui le lui déclare. Il aime Rosalie, fiancée de Clairville, qui répond à son amour. Mais il rougit de ses sentiments et fait comprendre à Rosalie qu'ils ne doivent pas détruire le bonheur de Clairville. Ils renoncent l'un à l'autre. Bientôt, au moment où Rosalie retrouve son père, celui-ci reconnaît dans Dorval un fils naturel. Clairville épouse Rosalie, et Dorval devient le mari de Constance. Cette pièce, qui fut imprimée en 1757, fut jouée seulement en 1771, au Théâtre-Français. Louée par Grimm, critiquée par Palissot, justifiée par Lessing, elle est, en vérité, médiocre. Si Diderot indique avec soin tous les détails de la pantomime et du jeu des acteurs, s'il prodigue les tableaux touchants, en revanche, la sensiblerie déclamatoire enlève aux sentiments toute espèce de naturel. Ce drame n'en est pas moins célèbre comme un des premiers essais du drame bourgeois inauguré par La Chaussée, et surtout comme une application des théories si curieuses de Diderot sur le réalisme au théâtre. (NLI).
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.