.
-

Poésies figuratives ou figurées, morceaux de poésie qui offrent à l'oeil la représentation d'objets matériels. C'est un amusement assez fréquent dans certaines périodes de la littérature, où l'on croit pouvoir suppléer au beau par la difficulté vaincue. Chez les Grecs, Simmias de Rhodes, contemporain du premier Ptolémée en Égypte, fut l'inventeur de la poésie figurée : nous avons de lui trois compositions en forme d'ailes, d'oeuf et de hache. 

L'Antiquité grecque nous a laissé aussi deux autels de Dosiadas et une syrinx de Théocrite. Plus tard, Venantius Fortunatus écrivit en latin divers morceaux figuratifs. L'autel, la syrinx et l'orgue de P. Optatianus Porphyrius, qui a fait sous ces trois formes l'éloge de Constantin le Grand, sont parvenus jusqu'à nous.

Usités au Moyen âge, les vers figurés grecs ou latins ont encore été fort prisés au XVIe et au XVIIe siècle : on en trouve de nombreux spécimens dans l'Urania de Balthazar Bonifazio, publiée à Venise, et dans la Metametrica de Caramuel (Rome, 1663, in-fol.). La littérature française possède aussi des vers figurés; telle est la prière que Rabelais (Pantagruel, V, 44) fait adresser par Panurge à la dive bouteille. Panard a fait un flacon, un verre a pied, et des losanges. (B.).

.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.