.
-

L'Esbrouffe, comédie en trois actes d'Abel Hermant (Vaudeville, 31 mars 1904.) - Etienne Belgrand, journaliste redouté, en froid avec son directeur Raffut, propriétaire du Raffut, s'est momentanément exilé à Brenz, capitale du royaume de Souabe. Il y fait des dettes, emprunte aux uns et aux autres, et devient amoureux de Mme Richter. Quand l'ami Jobelin, envoyé tout exprès de Paris, l'a dégagé, il repart en enlevant Mme Richter, qui a été publiquement trompée par son mari. Divorcée, elle l'épouse, et devient dès lors son associée intelligente et dévouée dans la pauvreté, dans la lutte pour le succès. Ils mènent une vie à la fois de dissipation, de désordre, d'affaires, d'expédients, de travail, se disent des choses désagréables, s'aiment bien, se disputent, s'entendent à merveille, et finalement Bolgrand, ayant enserré dans ses mailles inextricables le richissime Camille Lambercier, devient propriétaire du Raffut...
.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.