.
-

Le Dragon de Bel. - Anecdote qui fait partie des additions au livre canonique de Daniel et en forme le XIVe chapitre dans les Septante et dans la Vulgate. D'abord on apprend que, du temps de Cyrus, Daniel dévoila la supercherie par laquelle les prêtres de Bel, idole adorée par les Babyloniens, faisaient disparaître les mets offerts en énorme quantité à la statue. Cyrus, voyant clair en cette affaire, met les prêtres à mort et autorise Daniel à détruire l'idole et le temple. C'est ensuite le même Daniel, qui fait périr un serpent (ou dragon) adoré par les Babyloniens, en lui faisant avaler des substances indigestes; en proie au ressentiment du peuple, le prophète est jeté dans une fosse à lions, où un autre prophète, du nom de Habacuc ou Ambacoum, lui apporte merveilleusement à manger. Daniel sort sain et saut de la fosse aux lions, où ses ennemis sont précipités. Ces deux pièces sont visiblement fabriquées par un écrivain, qui s'est inspiré du Livre de Daniel canonique, mais n'en a fait qu'une assez médiocre contrefaçon (Reuss, l'Histoire du Bel et du Serpent, dans la Bible, Ancien-Testament, 5e part.., pp, 395 et suiv.). (Maurice Vernes).
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.