.
-

Discours sur la première Décade de Tite-Live, par N. Machiavel. - Cette étude, divisée en trois livres, est une des plus appréciées de l'illustre homme d'Etat italien; elle a servi de modèle à Montesquieu pour son livre intitulé : Grandeur et Décadence des Romains. Le sujet est le même, le talent remarquable des deux côtés. Mais Machiavel l'emporte de beaucoup par la profondeur et la justesse de ses aperçus. C'était un homme d'action et d'un savoir pratique, tandis que Montesquieu état un spéculatif. Pour Machiavel, le récit de Tive Live qu'il commente n'est qu'un prétexte qui lui sert, soit à étudier les faits et à en tirer des réflexions judicieuses, soit à les rapprocher de tel ou tel épisode de l'histoire contemporaine. Il s'arrête sur tout ce qui peut lui fournir un enseignement, une application ou un principe. Les objets de comparaison, tant anciens que modernes, jaillissent pour ainsi dire à
chaque instant; des résultats lumineux en sortent naturellement, et une variété inépuisable d'exemples appuie sans cesse l'évidence des raisonnements et la solidité des maximes. On reconnaît partout un esprit habitué à des méditations profondes et une fermeté d'âme exercée par les orages de la liberté. Ainsi que le constate H. Taine, Machiavel n'a étudié l'histoire romaine qu'en vue d'en tirer des maximes de gouvernement.
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.