.
-

Citation

On nomme citation, emploi que l'on fait, en parlant ou en écrivant, d'une pensée ou d'une expression employée ailleurs. La citation a pour but, soit de répandre plus d'agrément dans le discours ou la composition, soit de confirmer une allégation, un raisonnement. Selon le remarque de La Bruyère, quand un livre est chargé de citations, elles offusquent et empêchent de voir l'ouvrage de l'auteur. Dans la conversation, la manie de citer est une preuve de pédantisme. Le mérite des citations consiste dans l'exactitude et le justesse : fausses et altérées, elles engendrent et perpétuent les disputes entre les auteurs. Plutarque, Cicéron, Sénèque, etc., ont dissimulé par d'agréables citations l'austérité de leurs traités philosophiques: cette méthode a eu, d'ailleurs, l'avantage de nous conserver bon nombre de fragments d'ouvrages perdus. Il est des convenances auxquelles s'astreignent les orateurs et les écrivains qui ont recours aux citations.

La Bruyère, parlant de l'éloquence du barreau, disait : "Il y a moins d'un siècle, les citations étaient très fréquentes; Ovide et Catulle venaient avec les Pandectes au secours de la veuve et de l'orphelin; " c'est un ridicule que Racine a mis en action dans ses Plaideurs. Il convient à l'avocat de citer les lois. Dans la conversation, une citation placée; à propos, et qui arrive comme d'elle-même, est l'auxiliaire de la pensée; de là sont nés les vers-proverbes. Il est des cas où l'application de quelque pensée d'un grand poète ou d'un grand écrivain fait voir une grande force d'esprit et de caractère; en voici un exemple : lorsque Napoléon Ier, pendant sa campagne d'Allemagne, en 1813, apprit la perte du corps d'armée de Vandamme, et vit tout à coup son plan ruiné au moment où il pensait tenir ses ennemis, il dit tout haut, en manière de réflexion, les vers suivants de la Mort de César (acte 1, sc. 1), de Voltaire :
J'ai servi, commandé, vaincu quarante années;
Du monde entre mes mains j'ai vu les destinées;
Et j'ai toujours connu qu'en chaque événement.
Le destin des Etats dépendait d'un moment.
(B.).
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.