.
-

Livres sur la chasse

Des ouvrages ont été consacrés à la chasse depuis l'Antiquité. Chez les Grecs, on peut citer : Xénophon, Arrien, Oppien, Phoemon le Philosophe. 
De la Chasse,  traité de Xénophon. L'auteur commencé par établir l'origine divine de la chasse, qui, d'après lui, a pour patrons Apollon et Artémis. Puis il en montre l'utilité physique et morale : la chasse fortifie le corps, développe le courage, et prépare ainsi aux devoirs civiques. Xénophon énumère ensuite les qualités nécessaires au Chasseur, décrit les préparatifs de la chasse, les mérites des différentes espèces de chiens, les divers gibiers (lièvre, cerf, sanglier, etc.). C'est un ouvrage fort intéressant, où la précision des détails techniques se mêle aux considérations morales.

De la Chasse, traité didactique d'Arrien. Ce traité complète l'ouvrage de Xénophon, dont il suit à peu près le plan et dont il copie bien des passages (par exemple, sur les chiens); l'auteur donne aussi des observations personnelles sur ses propres chiens, sur les chiens de Gaule et les espèces voisines, sur les chasses à cheval des Africains, etc. Pour rendre justice à Arrien, il faut chercher avant tout dans son traité ce qu'il a voulu en faire : un supplément à l'ouvrage de Xénophon.

Chez les Latins : Gratius Faliscus, Cynegeticon liber; Némésien de Carthage, Cynégétiques. En Italie, Adrien de Castellosi, De Venatione; Jérôme Frascator, l'Alcon. En Allemagne, Conrad de Heresford, Traité de chasse. En tête des ouvrages français se place le Roi Modus et la royne Ratio, dont l'auteur est inconnu. Viennent ensuite : le Miroir de Phoebus, des déduits de la chasse des bestes sauvaiges et des oiseaux de proye, par Gaston Phoebus, seigneur de Bearn (XIVe s.); la Chasse royale, du roi Charles IX, publiée en 1625, et la Vénerie, de Jacques Du Fouilloux (XVIe s.).

Parmi les auteurs modernes : la Chasse au fusil, par Magné de Marolles (1788); Traité général des eaux et forêts, chasses et pêches, par Baudrillart (1821-1834) ; Traité général des chasses à courre et à tir, par Jourdain (1823); la Vénerie française, par le baron Le Couteulx de Canteleu (1858); le Chasseur au chien d'arrêt (Paris, 1862), et le Chasseur au chien courant, par Elzéar Blaze (Paris, 1859) ; comte de Chabot, la Chasse à travers les âges (1898). (NLI).

.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.