.
-

Les Babyloniques, ou les Amours de Rhodanès et de Sinonis, récit d'aventures romanesques et incroyables, composé par Jamblique, un Grec du IIe siècle de l'ère chrétienne et Syrien d'origine. C'est l'histoire de Sinonis, fuyant, avec son époux Rhodanès, la passion adultère d'un roi de Babylone nommé Garmos, et déjouant ses poursuites par mille moyens bizarrement merveilleux. Cette espèce de conte oriental, analysé dans la Bibliothèque de Photius, contenait 16 livres. Il n'était pas sans analogie avec l'Âne d'or d'Apulée, auquel il est antérieur, et avec le Lucius attribué à Lucien, contemporain de Jamblique; mais il paraît avoir été moins licencieux. Aventures d'auberge, rencontres de brigands, spectres, sortilèges, disparitions, métamorphoses, reconnaissances, folles inventions de la magie, voilà pour le fond de l'ouvrage et pour les épisodes : quant au style, nous ne pouvons l'apprécier, Photius n'ayant cité aucun passage textuel; seulement il en fait l'éloge, et dit que le talent de Jamblique était digne de s'exercer sur des sujets plus sérieux et plus nobles. Les Babyloniques paraissent avoir été longtemps en vogue parmi les amateurs de la littérature érotique et romanesque; car, deux siècles plus tard, Théodore Priscien le cite comme une des lectures les plus agréables qu'on puisse faire pour se délasser l'esprit. Suidas en parle aussi dans son Lexique. II cite également, sous le titre de Babyloniques, un roman de Xénophon d'Antioche. C'est aussi l'un des titres d'un roman d'Antonius Diogénès, Dercyllis et Dinias, autrement Des choses incroyables de Thulé. (P.).
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.