.
-

Athenaeum. - Journal  littéraire publié en Angleterre au XIXe siècle (nous ignorons s'il a continué à paraître après 1900). Son premier numéro parut le mercredi 2 janvier 1828, sous le titre : The Athenaeum, London literary and critical Journal, edited by T. S Buckingham. Le 30 juillet 1828, ce titre fut remplacé par le suivant : The Athenaeum and London literary chronicle; le numéro suivant était : The Athenaeum and literary chronicle. Quand il eut atteint le n° 115, le 9 janvier 1830, il prit le titre de : The Athenaeum and weekly Review of english and foreign literature, fine arts and works of Embellishements. Au n° 137 ce titre devint : The Athenaeum, Journal of english literature, science and the fine arts. Enfin, le 1er janvier 1870, il prit son format définitif in-8° à trois colonnes et son titre de : The Athenaeum, journal of english and foreign literature, science, the fine arts, Music and the Drama et il parut le samedi.

Les différents éditeurs ont été successivement J. Sterling, S.-D. Maurice, Il. Stebbing, C.-W. Dilke, T.-H. Hervey, W.-H. Dixon, N. Mac-Cole. Chaque numéro se composait de 32 pages in-8 à trois colonnes, dont une certaine partie était consacrée à la publicité pour les amateurs de littérature ou de science.

La partie intitulée littérature contenait une critique assez étendue des ouvrages littéraires les plus importants parus en Angleterre ou à l'étranger pendant la semaine. L'article intitulé Novels of the week donnait le titre et une critique sommaire des principaux romans anglais ou des traductions de romans étrangers. Our library table était une revue rapide de tous les livres que les éditeurs envoyaient à la rédaction suivie d'une liste des livres nouveaux. La correspondance littéraire occupait plusieurs pages. Les ventes de collections et les comptes rendus des sociétés littéraires mettaient le lecteur au courant de ce qui se passait et le literary gossip, ou bavardages littéraires, rapportait les on-dit de la semaine sur les travaux en cours de publication.

La partie scientifique contenait des articles scientifiques, la correspondance, les comptes rendus des sociétés et se terminait par un scientific gossip

La partie intitulée The fine Arts contenait un article sur tout ce qui concernait les arts du dessin. Les ventes faisaient le sujet d'un article à part dans lequel étaiet consigné le prix des oeuvres les plus importantes. Le Fine art gossip complètait les renseignements précédents. Il y avait toujours un article de fonds sur la musique et un musical gossip.

Enfin, le lecteur qui s'occupait de théâtre trouvait dans l'article intitulé The Drama et dans le Dramatic gossip tout ce qui pouvait l'intéresser. 

L'Athenaeum contenait, en outre, dans le dernier numéro de l'année, ou dans le premier numéro de l'année, une série d'articles dus à la plume d'écrivains distingués sur l'ensemble de littérature à l'étranger dans l'année. Les articles de critique émanant de la rédaction n'étaient pas signés; tous les articles des correspondants devaient l'être. Toutes les opinions littéraires, scientifiques, etc., y étaient également discutées. La politique en était absolument exclue. (R. Milne).

.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.